Sunday, November 26, 2006

La Suisse est une fondue

Blogue de Stéphane Laporte sur CYBERPRESSE

La Suisse est une fondue

Je vous écris de Suisse. Ma blonde et moi, on est ici pour quelques jours. On va se promener entre Genève et Grenoble.

À l’aéroport de Genève, ça m’a frappé. La Suisse a 4 langues officielles : l’allemand, le français, l’italien et le romanche. Oui, le romanche. Une langue romane parlée par 1% de la population seulement. Mais officielle quand même.

Ça doit être quelque chose, toutes ces nations dans le même petit pays. Imaginez un Bloc français, un Bloc italien, un Bloc Romanche pour défendre les droits des minorités face à la majorité suisse allemande. Trois Gilles Duceppe, méchant bordel politique.

J’ai demandé au type qui nous conduisait à notre voiture de location qu’elle était sa nation :
« - La Suisse.
- Oui mais Suisse quoi ?
- J’comprends pas.
- Vous parlez quelle langue ?
- Le français.
- Alors votre nation, c’est Suisse français ou Suisse tout court ?
- Euh… Ben, c’est Suisse, quoi…
- Oui mais vous êtes différent d’un Suisse allemand…
- Ouais…
- Ça ne vous donne pas envie de vous séparer ?
- Non.
- Mais il vous font pas chier les Suisses allemands ?
- Ouais. Mais les Suisses pas allemands, aussi. Vous posez de drôles de questions, vous venez d’où ?
- Du Québec.
- Je m’en doutais.
- Pourquoi ?
- Vous avez l’accent canadien.
- C’est l’accent québécois.
- C’est ça, vous êtes Canadien..>


Pourquoi ailleurs, tout est si simple ?